* Quelle machine à coudre acheter? *

 
> 13 Janvier 2015

 
Depuis plus d’un an et demi que j’anime des ateliers de couture, j’ai déjà vu plusieurs modèles et marques de machines à coudre, et souvent les participantes se posent les mêmes questions :

«  Qu’acheter comme machine à coudre? » 

« Que faire avec la machine de ma grand-mère qui ne fonctionne plus très bien ? »

 

Afin d’essayer de répondre à vos questions, voici un petit topo sur mes observations et expériences.
 

Comment choisir sa machine à coudre ? A quoi être attentif ?

 
- La longueur et la largeur de points modifiable.  Vous risquez d’être vite coincés avec les points préréglés. Il s’agit d’un point important dans le choix de votre machine.
Idéalement, vous devriez pouvoir choisir la longueur et la largeur de chaque point. C’est très pratique pour régler un point zigzag de manière très serrée -pour poser un appliqué, … - ou faire un point droit très large pour des fronces, …

- Le nombre de pieds de biche : Vérifier que la machine possède un pied de biche standard, un à boutonnière et un à tirette. Ce sont les 3 pieds que vous utiliserez le plus couramment.

- Le nombre de points. Honnêtement avoir 350 points ne sert pas à grand chose : un point droit, zigzag, une boutonnière (en 1 ou 4 étapes), un point élastique et éventuellement quelques points décoratifs sont largement suffisants. Sur ma machine j’ai 294 points, je me suis servie de quoi ? … 20 points ? Ca vous donne une petite idée…

- Le déplacement de l’aiguille. Sur la plupart des machines basiques : on peut mettre l’aiguille au milieu et à droite. Mais pouvoir déplacer sur toute la longueur du pied est très pratique. Personnellement, c’est quelque chose dont je me sers tout le temps.
 

Les petits plus non négligeables.

 
- La vitesse de couture. (Uniquement sur les électroniques) Sur certaines machines un peu plus perfectionnées, vous pourrez choisir la vitesse de couture quand vous appuyez sur la pédale.
C’est souvent un reproche sur les machines « bas de gamme », le pied est « brut » et il est difficile de moduler la vitesse avec le pied.

- Un enfile aiguille : petit bonus non négligeable, il vous aidera à enfiler l’aiguille sans prise de tête.
 

Electronique, mécanique ?

 
J’entends parfois que les électroniques sont de moins bonne qualité… par pitié nous sommes en 2015, si les premières électroniques ont essuyés quelques défauts, elles sont maintenant aussi performantes (voire plus) qu’une mécanique. Elles ont aussi l’avantage d’être réputées plus silencieuses. Perso, je ne voudrais plus d’une mécanique ;)
 

Où l’acheter ?

 

Si vous préférez l’acheter neuve…

En grande surface, le service après-vente est souvent manquant et le personnel incompétent à vous conseiller efficacement.

Du coup,  j’ai envie de vous recommander de choisir un magasin spécialisé qui pourra vous conseiller, vous apprendre comment fonctionne votre machine, faire l’entretien…

Même souci en ligne, toutefois l’avantage est souvent un prix plus compétitif.

(Pour ma part, en atelier, je n’ai eu que des soucis avec les machines de grandes surfaces et autres discounts. Par contre, je lis beaucoup de bien de celle du Lidl (Silver Crest) qui n’est, semble-il, disponible que quelques semaines par an. Mais je ne peux en parler, n’en n’ayant pas encore croisé.)
 

Si vous l’achetez d’occasion…

 
Bon choix, pour un moindre prix, cela vous permettra d’acheter une machine de meilleure qualité. Par contre, plusieurs points sont à vérifier.
Est-elle complète : machine + accessoires (pied, canette, etc..) et mode d’emploi ?
A-t-elle déjà eu un entretien et si oui, quand ?
 
Dans tous les cas, votre machine à coudre aura besoin d’un entretien régulièrement.
 

Quelle marque…

 
Question épineuse ;)
De mon expérience, les trois marques qui ont fait leur preuve sont les Brother, les Pfaff et les Bernina.

Personnellement,  je fuis les machines achetées en grandes surfaces et discount… elles sont bruyantes, ont souvent des soucis de nœuds, tension,… et manquent de finesse dans la couture.

 

Et si je récupère la machine à coudre de ma grand-mère ?

 
J’ai commencé à coudre sur celle de ma grand-mère. Le point arrière était défaillant et quand elle a commençé à faire des étincelles, je l’ai rangée dans les antiquités.


MACHINE A COUDRE DURKOPP 52X77.5 GESCH


Souvent, il s’agissait de machines de très bonne qualité. Mais souvent, elles sont aussi restées inactives dans le fond d’un grenier.
Elles ont donc toutes besoin d’un entretien. A vous de voir, en fonction de l’état de la machine, si le coût d’un entretien est préférable à l’achat d’une machine actuelle qui ne vous causerait pas de soucis.


Dernier petit conseil


Vous hésitez : Est ce que la couture va vous plaire ? Vous n’avez pas envie de mettre un gros budget dans une machine que vous n’utiliserez peut-être pas ?
Ayez à l’esprit que si vous conservez bien votre machine et en bon état, vous n’aurez aucun mal à la revendre d’occasion.

 
Voilà, j’espère que ma petite expérience pourra vous aider à choisir votre nouvelle meilleure amie.
Au plaisir de vous rencontrer pour un atelier de couture ;)
 
 
 
 
 

 
• Autres articles pouvant vous intéresser :
Pourquoi j'aime coudre les jupes et pourquoi vous devriez aussi vous y mettre.
10 raisons d’apprendre à coudre
9 idées cadeaux pour la couturière débutante (et moins débutante)
Quel livre de patrons de couture acheter pour débuter ?
Un sac à lunch recyclé dans un vieux jeans


• Catégorie liée :
ateliers de couture


• Commentaires : Cliquez ici pour laisser un commentaire

 
Aucun commentaire n'a été laissé sur cet article. Soyez le premier à laisser un commentaire !
 
Made by Emy - 2016   |   CONDITIONS GENERALES   | MENTIONS LEGALES   |    CONTACT